text-header
Fenetrealu.com, le portail officiel de la menuiserie aluminium en France
CONSTRUCTIONS ENVIRONNEMENTALES

30 constructions qui ont choisi l’aluminium pour une architecture bioclimatique

Revenir à la liste de résultat


Société Générale

Une troisième tour en façade aluminium pour la Société Générale à la Défense


Societe-generale-1296505939

Type : Bureaux / construction
Nom du bâtiment : Tour granite
Localisation : la Défense, Nanterre (92)
Surface : 70 000 m2 (SHON)
Architecte : Christian de Portzamparc
Maître d'ouvrage : Société Générale Neximmo 5
Bureau d'études ou conseil HQE® : Auriga

Et de trois.... La Société Générale, déjà propriétaire de deux tours jumelles Alicante et Chassagne, situées dans le quartier de la Défense à Nanterre, s'offre un troisième édifice, la tour granite. Le building, qui doit s'élever à plus de 180 mètres a été conçu par l'architecte Christian de Portzamparc. Le projet granite devrait donner naissance à la troisième tour la plus haute de France après Montparnasse (210m) et la future tour T1 (200m). Ses trente-sept étages pourront accueillir environ 4800 personnes à l'horizon 2008. Construite sur seulement 2300m2 de terrain, la tour disposera de 68 000 m2 de bureaux. Le chantier a débuté en janvier 2005 et devrait être livré en 2008. Pour l'architecte, la tour granite se doit de rassembler et de conclure le quartier Valmy.La nouvelle tour sera élevée juste à côté des deux tours jumelles Alicante et Chassagne, appartenant également à la banque. Elle les dépassera de quatorze mètres. La Société Générale pourrait alors regrouper ses services dans la tour granite à moins qu'elle ne décide de mettre l'immeuble en location : la décision sera prise en avril 2006. Le lancement des travaux de la tour granite est l'un des premiers programmes immobiliers de cette ampleur officiellement lancé par l'établissement public d'aménagement Seine-Arche (EPA-SA) dans le secteur compris entre la gare de Nanterre - préfecture et le quartier de la Défense. Toute proche, la tour T1, œuvre des architectes Denis Valode et Jean Pistre, s'élèvera à 200 mètres avec 70 000m2 de bureaux. Elle sera achevée en 2006.

La tour granite devrait s'intégrer harmonieusement dans son environnement, le quartier de la Défense. Sa forme en prisme triangulaire élancé doit en faire une figure de proue du quartier Valmy, s'élevant de concert avec les autres tours de la Défense. Pour le projet granite, le maître d'ouvrage a affirmé une volonté de se conformer à une HQE® certifiée. Les responsables du projet ont instauré un tri des déchets sur le site avant et pendant les travaux, les déchets étant acheminés vers des décharges spécifiques. Quatre cibles HQE® qui devaient atteindre le niveau « très performant » ont été sélectionnées : le confort hygrothermique, la qualité sanitaire de l'air, la gestion de l'énergie et le confort visuel. Trois autres cibles devaient atteindre le niveau « performant » : la qualité sanitaire des espaces, le confort acoustique et la gestion de l'entretien et de la maintenance.

La Société Générale s'est engagée dans une logique de développement durable depuis plusieurs années. En 2001, la banque a ainsi signé la Déclaration des institutions financières sur l'environnement et le développement durable, impulsée par le PNUE (Programme des Nations Unies pour l'Environnement). La construction de la tour granite est ainsi l'occasion de mettre en application ses engagements dans le cadre d'une construction majeure.

Toutes les façades vitrées de la Tour granite sont réalisées avec des profilés aluminium. Grâce à sa grande malléabilité, ce matériau permet en effet de réaliser à la demande des profilés originaux, faciles à monter et à démonter, aux formes et aux couleurs variant à l'infini. L'aluminium a également été préféré dans la composition des cassettes présentes sur les façades. On retrouve aussi le matériau dans l'habillage des porte-à-faux. L'aluminium contribue donc ici à établir une cohérence dans l'habillage global extérieur du bâtiment. Privilégié par l'architecte du projet à la fois pour les propriétés qu'il offre et pour ses possibilités esthétiques, l'aluminium a permis dans le même temps de se conformer aux exigences financières du maître d'œuvre.

La toiture et la sous-face de la passerelle du bâtiment ont été conçues en aluminium tout comme les parties inférieures et supérieures de la toiture-terrasse située au dessus de l'auvent. Le matériau a été privilégié dans ces circonstances car il assure une étanchéité irréprochable et durable des couvertures. Sa grande résistance à l'humidité, au soleil, au vent et aux variations de température en font en effet le matériau idéal pour un usage en extérieur.